escapade à Belle Isle.

 

Bonjour chers toutes et tous,

Aujourd’hui je voulais vous partager en photo et sentiments le weekend cadeau que je me suis offert à Belle Isle en Mer.

En effet, j’ai décidé le weekend dernier de partir quatre  jours goûter au silence et à la beauté du paysage automnale que pouvait m’offrir ma chère île adorée. J’avais tant besoin d’aller respirer l’air marin que j’aime tant.

20171021_132947_resized

Belle ile, c’est “mon”Avalon, une île où je vais depuis toute petite durant mes étés. J’ai beaucoup déménagé et habité plusieurs villes et régions  différentes depuis toujours mais le seul endroit fixe que je connaisse année après année c’ est précisement Belle isle en Mer. Elle est une sorte de repère.

Belle Isle en Mer : la bien nommée. Une île qui porte si bien son nom. Elle en a connu d’autres au fil de l’histoire. Vindilis, Guedel, Ar guerveur, la Bien Nommée : autant de noms en dialecte ancien et différents qui veulent dire tous la même chose : une “belle ile”.

C’est un endroit magique qui ne demande qu’à être admiré et qui offre une parenthèse pour tout voyageur qui demande le repos, le bien être, l’inspiration, la beauté et le besoin de se ressourcer.

20171021_171427_resized_1
A mon arrivée au terrain il y a eu cet arc en ciel comme pour me souhaiter la bienvenue 😉

J’ai remarqué qu’à chaque fois que j’allais là bas j’avais toujours de nouvelles idées pour tout nouveau projet ou envie.

C’est une terre qui redonne des forces et qui apaise totalement l’esprit. On peut se sentir réconforté là bas. On est bien les pieds dans le sable ou dans l’herbe avec comme présences amicales la mer et la roche.

L’océan : cette  matrice infinie et indomptable qui nous entoure, réconforte car cela nous donne le sentiment d’être isolé mais à l’abri, loin du continent, au calme.

20171022_170814_resized_1

On dit aussi de belle île qu’elle possède 1000 visages tant ses couleurs, ses côtes et falaises ou la diversité de sa faune et de sa flore nous emportent dans un florilège de merveilles. Une ile à l’immense palette de beautés remarquables.

Sarah_Bernhardt_Clairin_Henderson.jpg

C’est une terre qui a attiré de nombreux artistes en quête d’inspiration et de repos : Sarah Bernhardt, Monet, Matisse…. Belle Isle séduit, Belle Isle attire, Belle Isle émerveille.

20171021_134130_resized

Vous savez combien j’aime la forêt de Brocéliande et y êtres nichée mais c’est vrai que de temps à autre j’ai grand besoin d’aller rencontrer l’océan et respirer ses 4 vents.

20171023_164123_resized
Après la rando, le repos ^^

A belle Isle, la lande est une piste de danse de choix. La plage est mon laboratoire où je vais ramasser les pierres qui me serviront pour la confection de mes créations et bijoux (tout sera révélé dans un prochain article) et les randonnées sur le sentier côtier font mon bonheur. Durant le weekend j’ai marché 25 kilomètres en tout, je me suis régalée les yeux, la tête et les jambes de sport, d’air frais et de paysages bouleversants. Je suis allée du port au terrain à pied à l’aller comme au retour. 

20171021_140655_resized

J’avais aussi besoin de cette parenthèse pour réfléchir un peu sur mes envies de créations et méditer sur ma situation pro actuelle. J’en suis ressortie avec encore plus de détermination pour continuer à travailler à mon compte et d’inspirations. De nouvelles idées me sont venues pour proposer encore plus de créations que ce soit en bijou, en peinture et autres objets artistiques et également l’écriture d’un roman en cours ;). 

20171023_164223
soirées inspirées à la lueur d’une chandelle

J’ai appris à dompter un peu plus la peur de l’inconnu durant cette petite aventure belle iloise. 

 

 

Le soir j’accueillais la réalité un peu flippante de  me retrouver seule dans le noir dans le grand terrain familial avec personne à 1 km à la ronde. Moi qui avait peur de ce noir, ce néant, cet inconnu je l’ai accueilli durant ces quelques jours pour en ressortir sereine comme si je m’étais fait de nouveaux amis : le silence, le noir. Bien sûr la nature restait ma plus fidèle compagne : être entourée d’animaux très proche du mobile home (les faisans et des lièvres venaient dans le terrain) ne pouvait que me rassurer car si des animaux sauvages résidaient là tout près de moi dans le noir de la nuit aussi tranquillement alors il était évident que je ne risquais rien. En fait j’étais bien là avec moi même comme je ne l’avais jamais aussi bien été.

20171021_135546_resized_1

Je conseille à tout le monde de s’offrir cette possibilité de penser à son bien être, de se faire plaisir en s’offrant un tête à tête avec soi même.

 

Je vous souhaite une belle journée les renardeaux.

Morgane

Publicités

Ballade dans la brume

Bonjour chers toutes et tous,

 

Aujourd’hui je vous fais part de quelques clichés pris lors d’une ballade matinale en plein coeur de la campagne de Brocéliande que je me suis offerte le weekend dernier.

Regardez plutôt.

IMG_20171014_114201_088

La brume, dans la tradition celtique, reste un symbole de transition entre deux mondes.

En effet, (surtout en cette période post halloweenesque !) la Samhain qui se fête le 31 octobre, le 1er et 2 Novembre représente une célébration de l’union entre le monde des vivants et le monde de l’Au delà.

Nos défunts ancêtres viennent nous saluer tandis que nous, les vivants, nous avons une pensée philosophique pour le monde de l’au delà, l’autre rive, le Sidh, l’Avalon si on reste dans la tradition celtique.

D’ailleurs lorsqu’on pense à « brumes » combiné à « brocéliande » on peut associer cela au titre des fameux et fabuleux ouvrages écris par Marion Zimmer Bradley : « les brumes d’Avalon ». Je vous en ai déjà parlé ;D J’adore et je vous en conseille grandement la lecture.

NB : musique de Loreena mCKennith « the mystic dream ».

 

Les brumes, pour aller en Avalon, représentent un voile que l’on est invité à lever afin de mieux se rendre sur l’ile magique. Ce voile peut aussi représenter les illusions que l’on se donne sur les véritables choses magiques de la vie comme par exemple le scepticisme ou la peur. Une fois le voile tombé il est alors temps pour nous de plonger dans un monde nouveau, on ose franchir la porte vers un inconnu fantastique et prometteur.

IMG_20171015_100815_071 (2)

La brume restera tout compte fait initiatique et celui ou celle qui aura le courage de poursuivre sa route sera toujours béni des fées et verra sa quête honorée par sa bravoure. C’est ce que les vieilles légendes d’antan et les contes nous enseignent et nous encouragent à faire en tout cas.

IMG_20171015_101042_525

De ce fait, voir la brume ici en Brocéliande, tombée durant toute une matinée entière, fut magique et je m’en devait d’en faire un article.

Bien à vous mes chers renardeaux.

Faëriquement,

Morgane

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lever de Soleil avec la Lune

Bonjour chers toutes et tous,

 

Je suis ravie de vous retrouver ici pour vous partager un beau moment  que je me suis offert ce weekend en compagnie de ma mère.

Samedi dernier, le lendemain de la pleine lune (l’Esbat blood moon) nous sommes allées dans un endroit magnifique de Brocéliande afin d’y prendre notre café devant le lever du soleil !

C’est un moment que je voulais faire depuis longtemps. Un petit cadeau privilégié.

Le matin nous avons quitté la maison à 7h30 pour arriver dix minutes plus tard à Tréhorenteuc au pied de la forêt.

20171007_074633_LLS_resized
départ de la maison avec la pleine lune comme témoin 🙂

Nous y avons laissé la voiture et avons entamé une petite marche jusqu’à l’endroit idéal.  

Il y a là bas un site que j’adore qui s’appelle le Val Sans retour. Et nous avions choisi ce lieu car lorsqu’on arrive en haut du val, la nature nous offre une vue à couper le souffle. Quel meilleur lieu pour voir apparaître ce cher soleil ?

20171007_080943_LLS_resized20171007_080847_resized

De plus Mama Luna étant toute ronde et belle d’éclat argenté, veillait sur nous.

Nous avons alors assisté  au spectacle de voir réunis dans le ciel, au même moment, les deux astres dans un ciel splendide presque sans nuages. Un Rendez vous Galant idéal pour eux deux !

20171007_082522_Richtone(HDR)_resized

Au loin, la brume était tombée par ci par là et elle enveloppait des morceaux de la forêt de sorte que l’on avait l’impression de voir comme une île apparaître au milieu de la brume : un vrai décor du film « les brumes d’Avalon ».

NB : telefilm th Mists of avalon de Uli Edel.

20171007_082922_Richtone(HDR)_resized
Avalon nous ai apparu à ce moment là, en tout cas on pourrait tout à fait l’iMAGIEner !

Arrivées en haut nous pouvions apprécier le silence, ce fameux chant de la nature.

On pouvait s’attendre à voir apparaîtres quelques fées et korrigans finir leurs danses de nuit de pleine lune tant la fraîcheur et la beauté presque surnaturelle de l’aube nous charmait.

20171007_085451_resized

Au bout de plusieurs minutes le soleil est enfin apparu au creux du val et ce fut merveilleux!!  Quel sacré moment de dégustation du café du matin !

Cela vaut tellement de l’or de se lever de bonne heure et d’assister à pareil spectacle. J’espère le faire souvent au fil des différentes saisons.

C’est dans ces moments là que l’on se rend compte que le bonheur est accessible à tous sans faire de folies et sans avoir besoin de tout le luxe du monde puisque le vrai luxe peut être le simple fait de savourer un moment de lever de soleil comme celui que l’on a vécu ce samedi matin.

22289992_1754518194842364_2582642884355882631_o

Merci merci merci

 

Je vous souhaite de beaux moments Faëriques.

20171007_085621_resized

A bientôt les renardeaux !!

 

 

Morgane

 

 

 

 

https://www.ephemeride.com/

La magie des baies

Bonjour chers toutes et tous,

 

Avec un petit peu de retard je publie ici cet article concernant un des phénomènes de la nature qui m’émerveille à chaque début d’Automne. Je veux parler ici des baies, les baies rouges.

20171007_165743_resized

Je ne sais pas pourquoi mais ces petites merveilles qui apparaissent fin Aôut et durent une belle partie de l’année me remplissent de bonheur et je peux passer une matinée entière à rêvasser en les observant, les photographiant ou les peignant.  Elles annoncent pour moi la venue de, je crois, ma saison favorite : l’Automne !!

 

Elles me rappellent un goût de vacances de la Toussaint lorsque je partais en randonnée avec ma famille dans la campagne de Dinan et que l’on passait devant des buissons remplis de ces baies oranges et rouges (baies d’aubépine, baie de Rowan …).

Elles me rappellent aussi Yule/ Noël puisque l’on s’en sert pour les décorations (le houx) et la dégustation de plats délicieux des réveillons (thanksgiving aussi) comme les airelles.

20171004_162116_Richtone(HDR)_resized

Je ne suis pas une spécialiste en botanique ou herboristerie et je ne connais pas tout de ce qu’il y a à savoir sur les baies (je ne possède pas de doctorat en tomate par exemple ou en blueberry)  mais je vais seulement vous parler ici de mon admiration que j’ai pour celles ci à travers des photos et petites notions folkloriques amusantes. 

20171008_123238_resized

Witchcraft (fabrications maison d’objets de sorcières):

Dans la magie wicca les sorcières se servent des baies d’automne pour se fabriquer   des sortes de Japa Mala, vous savez ces colliers de prières hindous.

Un soir de pleine lune on récolte les baies de son choix (à la main de préférence, les fées n’aiment pas le fer et donc les lames de couteau faites de ce métal ) tout en remerciant l’arbre de nous offrir ce présent naturel.

1378403_220118074831718_2087523259_n
Yang apprécie la récolte 😉

On sèche les baies et on s’en sert comme des perles à enfiler afin d’obtenir ce genre de collier parfait pour les rituels magiques ou tout simplement comme porte bonheur “made in nature”.

20171009_124400_resized

J’adore par dessus tout m’en fabriquer lors des fêtes de Mabon ou de la Samhain.

 

On porte aussi ces baies en amulettes, donc comme les baies de laurier, afin de s’attirer la chance, la gloire et la protection.

 

20171009_125703_Richtone(HDR)_resized
La fabrication de mon Japa Mala : un talisman de baie de Rowan avec laine de mohair de Belle Isle en mer. 

20171009_220621_Richtone(HDR)_resized.jpg

 

Symboliquement, les baies rouges signifient que l’on va vivre une expérience ou une relation enrichissante c’est pour cela que si vous en croisez lors de vos ballades en campagne ou en forêt vous pouvez observer cette rencontre comme signe de bon augure.

 

Les baies rouges sont aussi source de remède naturel pour renforcer son organisme (les fameuses baies de gojis).

goji-berries-642122_960_720

 

Dans les traditions anciennes les baies rouges incarnaient l’énergie féminine par excellence dans la nature. Les celtes récoltaient les branches portant des baies rouges (surtout le houx) dans la solitude et l’obscurité, à minuit, au milieu des bois profonds afin d’accueillir en eux un moment divin de quête de soi.

Selon la croyance populaire les sorcières avaient besoin des baies rouges du houx pour créer les orages. Les baies étaient un ingrédient important des “onguents et encens” des sorcières.

20171007_165750_resized

« l’Aubépine ne donne -t- elle pas un plus doux ombrage aux bergers veillant sur leur innocent troupeau, qu’un dais richement brodé n’en donne aux rois redoutant sans cesse le poignard de leurs sujets !”.

                                                                                                         William Shakespeare

Je vous remercie les renardeaux pour votre attention et vous souhaite une excellente journée.

Plein de Faëries sur vous

Morgane

l’écrin sylvestre et la symphonie du chêne.

 

Bonjour chers toutes et tous,

Hier j’ai profité de ce soleil radieux (qui apparaît enfin pour Octobre, mais ouiii!) pour retrouver un de mes endroits préférés dans la pleine forêt. C’est un écrin d’enchantement, un étang entouré par la forêt digne des décors canadiens.
Venez je vous y emmène !

20171003_151346_resized

Quand je dis retrouvé : en effet je n’étais pas allée dans ce lieu sensationnel depuis quelques mois (par manque de temps, beaucoup d’autres beautés à voir !) et j’ai été excitée comme une petite fille lorsque je suis arrivée devant cet endroit. Irrésistiblement envie de danser avec les elfes et les fées. 

 

 

Avant d’arriver sur ce lieu paradisiaque, il faut savoir se repérer dans la forêt car avant d’arriver à l’étang il faut marcher durant une demi heure.

Alors on se repère selon tel arbre, tel petit chemin sinueux ou pierre même si la forêt change d’année en année. C’est pour moi comme un sas, un chemin initiatique où je met mon intuition à contribution afin de trouver mon chemin de façon sûre. c’est un excellent exercice !

20171003_162916_resized
hoooo ! mais que vois-je ? encore une boule lumineuse 😉

Dans ce moment là on est en totale connexion avec la nature et j’adore ca !

Et enfin j’arrive en plein coeur de la forêt devant cette étendue d’eau somptueux.

J’ai profité de mon après midi à méditer devant l’ étang sous la chaleur délicieuse du soleil.

 

 

 

20171003_151422_resized

Ce sentiment de me tenir devant une telle paix, une immensité de nature profonde et de calme (il n’y a que le chant des oiseaux et le frémissements des feuilles invitées à danser par le vent) est toujours un vrai régal.

 

20171003_151557_resized

 

D’aussi loin que je me souvienne j’ai toujours adoré ce fameux silence et qui n’en ai pas un. Ce son de la nature je le définirais comme un souffle murmurant. Une Symphonie susurrée.

Une respiration contée par plusieurs êtres vivants comme un philharmonique sauvage et doux.

Les êtres de la terre, de l’eau ou du ciel s’accordent parfaitement.

20171003_155622_resized

Les arbres fredonnent, les poissons créent des ondes sur le lac, les cerfs font entendre leurs pas en des craquements lointains (à moins que ce ne soient les renardeaux) et les oiseaux chantent leur hymne au soleil.

Tout ceci n’est que pure harmonie de façon naturelle.

C’est peut être pour cela que l’on pense entendre du silence, la fluidité de cette harmonie contente nos oreilles et tranquillise notre esprit comme le bébé qui s’endort sereinement sur une berceuse qui semble être toujours là.

20171003_161354_resized

C’est un silence mélodieux et écouter le silence est une expérience merveilleuse !

Belle journée à vous les renardeaux.

 

Octobre

Bonjour chers toutes et tous,

pour fêter ce beau dimanche,  premier jour d’Octobre qui plus est (mon mois favoris), je vous livre sur cet article quelques citations que j’ai beaucoup aimé lire en lien avec cette belle saison qu’est l’automne (à lire en écoutant des extraits de l’album The Danny Elfman Tim Burton 25th anniversary Music Box).

The Danny Elfman Tim Burton 25th anniversary Music Box.

Bonne lecture les renardeaux.

En avant la poésie !!

 

 

 

“l’Automne est un andante mélancolique et gracieux qui prépare admirablement le solennel adagio de l’Hiver”.

George Sand.

 

“L’Automne est le printemps de l’Hiver”.

Henri de Toulouse- Lautrec.

 

 

“L’Automne est un deuxième printemps où chaque feuille est une fleur”.

Albert Camus.

 

“L’Automne raconte à la terre les feuilles qu’elle a prêtées à l’Eté”

Georges Christoph Lichtenberg.

 

“L’Automne ,l’Automne merveilleux mêlant son or et sa pourpre aux dernières verdures restées vives, comme si des gouttes de soleil fondu avaient coulé du ciel dans l’épaisseur des bois”

 

Guy de Maupassant

 

“l’Automne est une demeure d’or et de pluie,

dans ses étages transparents des corbeaux crient

déjà derrière les troncs gorgés d’eau, la neige

Emplit l’air d’une odeur légère de feux d’herbe”.

 

Jacques Chessex

“Il n’y a pas meilleur moment que l’Automne pour commencer à oublier les choses qui nous dérangent.

les laisser se détacher de nous comme les feuilles sèches, penser à retourner danser, profiter de chaque miette d’un soleil qui brûle encore, se réchauffer le corps et l’esprit à ses rayons,

avant qu’il n’aille dormir et ne soit plus qu’une faible lueur dans les cieux”.

 

Paulo coelho.

 

“C’est l’incertitude qui nous charme. Tout devient merveilleux dans la brume.”

Oscar Wilde

 

Every Leaf speaks bliss to me.

Fluttering from the autumn tree”.

 

                                                                                                                       Emily Brontë

 

Brocéliande, ma maison.

Bonjour chers tous !

Cela fait maintenant six années que je vis à brocéliande, une forêt splendide devenue un lieu de légende grâce à la littérature et aux fameuses légendes relatant les aventures des chevaliers de la table ronde et du roi Arthur (hiiiiiiiiii !!).

Nota Bene : les brumes d’avalon de Marion Zimmer Bradley et toute la saga.

C’est un lieu tellement photogénique en plus.

Quelle motivation encore plus grande que de vous faire découvrir les multiples visages de cette forêt que j’aime tant par ce blog.

 

Je suis venue en cet endroit afin de respecter mes désirs de féérie et de rêveries.

C’est fou comme cette forêt m’inspire. (alleluïaaah).

En effet suite à des études entreprises en Archéologie à la capitale (de la Bretagne) j’ai décidé de plaquer ma vie en ville pour venir vivre au pays des légendes. 

J’ai nommé Brocéliande (ce nom est tellement sexy en plus pour un endroit féérique , /     ” Narnia” a côté c’est soft !).

20170103_132536_resized
cap de placer tes mains sur le menhir sans avoir peur de franchir un seuil spatio-temporel ?

 

J’ai fais de ma passion pour cette forêt magnifique mon métier, en effet je suis guide en forêt  à mon compte depuis maintenant trois ans.

C’est assez génial de pouvoir exercer en pleine nature, en fonction de la météo bien sûr (danse du soleil à chaque pleine lune oblige). Mais cela me convient totalement.

 

Mes visites guidées ont pour thème l’univers féérique et les contes (yeahhh!) et l’observation de la beauté de la nature (re yeaaah! ).

 

shoes-1638873_960_720

 

Depuis quelques années j’ai également développé une envie de créativité intense. Et comme j’ai pris la décision il y a donc trois ans d’être à mon compte j’ai alors pris la liberté presque insolente de devenir aussi Artiste en plus d’être guide en forêt.

J’aime l’idée que c’est Brocéliande qui m’a aidé à libérer ces pulsions artistiques trop longtemps gardées à l’intérieure qui devaient  s’exprimer. Cela devait sortir (tapotage du chakra coeur et du plexus solaire).

C’est pourquoi je vous livrerai aussi sur ce blog l’avancée de mes créations (CQFD) et bien sûr la beauté au fil des saisons de mon adorée : Brocéliande.

 

 

Autrefois j’habitais en ville et je me disais … mais que fais-je encore ici ?

Je n’ai rien contre l’ambiance citadine car c’est vrai qu’il y a des côtés sympas et confortables (vraiment) mais au bout d’un moment j’avais tellement besoin de retourner en pleine campagne et retrouver les bois que j’avais même du mal à me concentrer pour mes études.

Je ne pouvais plus prendre les transports en commun et j’ai préféré la marche ou aller en vélo depuis mon studio jusqu’à la fac plutôt que d’étouffer dans un bus ou dans le métro. (oui oui en Bretagne il y a une ville avec un métro).

Il se trouve que je me sens vite fatiguée au milieu de la foule (décidément vous allez me voir comme une sauvageonne) et pourtant j’aime rencontrer des gens et être entourée de mes amis (les écureuils ?).

Mais c’est vrai que j’avais trop besoin du grand air frais.

Un matin je me suis levée et j’ai décidé d’assumer mes envies, de venir en Brocéliande, d’y vivre et d’y forger mon métier.

Bref j’en avais Gros !!!

 

kaamelott-alexandre-astier-repliques-repliques

Non ma vie ne se résume pas à seulement peindre le petit n’écureuil dans ma cabane au fond des bois (quoi que ! il était tellement mignon le petit roux de l’autre jour…). Disons qu’il n’y a pas que cela, je vous présenterai tout cela par la suite.

 

Ha ! et puis vous savez Ici l’air est vivifiant. La forêt fait apparaître sa beauté dans tous les moindres clichés pris au fil des saisons (brocéliande swaaaaag !), on aperçoit des animaux sauvages (des renardeaux ;)), la forêt est la gardienne de légendes liées au roi Arthur et à Merlin, entre autres (brocéliande badaaass !).

De plus c’est un petit paradis propice au monde de l’artisanat où on rencontre plein de personnes extraordinaires. Et avec mon métier j’en rencontre des belles âmes !

Ha ! ca donne envie n’est ce pas ? L’appel de la forêt se fait entendre ? Qu’attendez vous ? on s’organise un weekend ?

 

CS3_G8EXAAAgzih

A bientôt les renardeaux.

 

Bises